Tour d’Europe des conditions de travail – Episode 1 : l’exposition aux RPS

A travers de son enquête européenne des entreprises sur les risques  nouveaux et émergents conduite auprès de milliers d’entreprises et d’administrations, l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OHSA) nous offre un tout d’Europe des l’exposition perçue des salariés auxdits risques, ainsi qu’un panorama des pratiques préventives.

Ce panorama est d’une grande utilité dans la mesure où il rétablit les faits face à de nombreuses idées reçues. Il permet ainsi de constater que l’espace de travail européen est loin d’être un tout homogène malgré nos proximités culturelles et managériales. L’étude met également à mal les postulats faisant de certains pays, en particulier les pays « nordiques », les champions de la qualité de vie au travail. Elle nous ouvre à une réalité plus nuancée, où chaque pays a ses spécificités.

Dans ce premier épisode de notre série consacrée aux principaux résultats de cette enquête, nous partagerons six tableaux rendant compte de l’exposition aux risques psychosociaux des travailleurs européens.

Insécurité de la situation de travail

1-Insec

Ce risque reste relativement peu prévalent : en moyenne, 15 % des salariés européens se déclarent exposés. Il est plus fortement perçu dans certains pays d’Europe centrale, aux Pays-Bas et au Portugal malgré la croissance importante et la baisse du chômage dans ce dernier pays. C’est en Finlande que ce risque s’exprime le plus fortement. La France, elle, fait partie des pays les moins impactés.

Difficultés relationnelles avec les clients ou les usagers

2-Rel

Ce facteur de risque que nous pouvons rattacher aux exigences émotionnelles est fortement prévalent en Europe. Plus de la moitié des travailleurs européens se déclarent exposés. La France fait partie des pays les plus concernés, avec plus de 70 % de travailleurs concernés.

Manque de communication et de coopération

3-Com

Ce risque reste l’un des moins prévalents : moins de 10 % des salariés européens se déclarent concernés. Avec plus de 35 % de salariés concernés, et malgré son modèle perçu comme participatif, la Suède est le pays d’Europe le plus impacté.

Temps de travail : Pression temporelle et contraintes de rythme

4-Ptemp

Ce risque est fortement prévalent dans l’espace de travail européen, avec plus de 40% de salariés exposés. Les pays scandinaves sont de loin les plus impactés, avec près de 70 % de salariés déclarant être exposés.

Temps de travail : horaires irréguliers et amplitudes horaires importantes

5-Hor

Un quart des salariés européens estiment être exposés à cette famille de risques. A l’instar de la pression temporelle, les salariés scandinaves sont plus concernés que la moyenne européenne. La France affiche un résultat proche de la moyenne.

Manque d’influence sur le contenu et le rythme de travail

6-Inf

Seuls 14 % des salariés se disent exposés à cette famille de risques. Encore une fois, la France affiche des résultats proches de la moyenne. C’est en Suède que les salariés se déclarent les plus impacté (plus de 25 %).

Conclusion

Ces quelques données mettent en évidence la diversité des contextes de travail et des enjeux de prévention. Les données doivent toutefois être interprétées avec prudence. Ces données sont en effet déclaratives. Dans les pays les plus exposés, elles peuvent aussi bien refléter un risque objectif qu’une attente sociétale plus forte.

Il n’en demeure pas moins vrai que ces données mettent en évidence l’enjeu préventif global que représentent les risques psychosociaux, tout en nous sortant de schémas stéréotypés opposant les « bons » et les « mauvais » pays en matière de conditions de travail.

Pour en savoir plus : retrouvez tous les résultats de l’enquête ESENER-2 sur le site de l’EU-OSHA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s